Espagne : les trois leçons à tirer après la victoire des socialistes aux législatives. Sandrine Morel, qui couvre l’Espagne pour « Le Monde » à Madrid, répond à vos questions. Le niveau élevé de participation, plus de 75 % de l’électorat, vient renforcer la victoire et est le reflet positif de la démocratie qui règne en Espagne depuis quarante ans.

Pour les politologues celle- ci commence au lendemain de la mort de Franco et s’achève avec la victoire du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) aux élections législatives de 1982. 0 Favoris. Les élections législatives anticipées tenues, dimanche, en Espagne ont été marquées par une large victoire du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche), la débâcle du Parti Populaire (PP, droite) et une percée du parti de l’extrême droite Vox qui fait son entrée pour la première fois au Congrès des députés (chambre basse). Le 26 mai, le pays se rendra une nouvelle fois aux urnes, à une date qui combinera les élections locales, régionales et européennes.

COMMENTAIRE. La victoire de Pedro Sánchez est sans aucun doute une victoire pour l’Europe. Espagne : Victoire du PSOE, percée à droite. - Q1: Auquel de ses frères Napoléon 1er a-t-il donné l'Espagne en 1808 ? Madrid, 11/11/2019 (MAP), Les élections législatives anticipées tenues dimanche en Espagne ont été marquées par la victoire du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche), une montée fulgurante du parti de l’extrême droite Vox, qui est devenu la troisième force politique du pays, et la débâcle de Ciudadanos (centre-droit). À la fin du franquisme, on trouve deux propositions politiques : tout d’abord celle venant du régime lui-même, réformatrice, et une proposition rupturiste provenant de l’opposition antifranquiste. Pedro Sánchez, ancien et nouveau premier secrétaire du PSOE, à l’issue de sa victoire du dimanche 21 mai (photographie : El Digital de Castilla-La Mancha) Le suspense aura été de courte durée à l’issue des élections primaires du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) du dimanche 21 mai. Le chef de file socialiste remporte les législatives, avec 123 des 350 députés du Parlement. Face à l’extrême droite, l’Espagne en mode «No pasarán» Temps de lecture : 6 min. La victoire du PSOE d'octobre 1982 Le 28 octobre 1982 , le PSOE, dirigé par Felipe González , obtient la majorité absolue aux élections législatives. En ce qui concerne l’Espagne, la fin d’une campagne marque le début d’une autre. Comme en 2008, les électeurs espagnols ont accordé leur confiance au PSOE.

Les élections législatives anticipées tenues dimanche en Espagne ont été marquées par la victoire du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche), une montée fulgurante du parti de l’extrême droite Vox, qui est devenu la troisième force politique du pays, et la débâcle de Ciudadanos (centre-droit).

Une option qui devrait rassurer le Maroc. Daryl Ramadier — 29 avril 2019 à 14h11 — mis à jour le 29 avril 2019 à 14h51 . Quiz Histoire de l'Espagne : Connais-tu l'histoire de l'Espagne ? La formation de droite AP, dirigé par Manuel Fraga Iribarne , arrive en deuxième rang, tandis que l'UCD et le PCE perdent une grande partie de leurs électeurs. Le Parti socialiste espagnol (PSOE), malgré sa victoire lors des élections législatives de juin 2018, ne dispose que de 123 députés sur 350. par mat-hac lundi 29 avril 2019 1 Réactions. victoire du parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) aux élections. Pedro Sanchez a désormais toutes les cartes en main pour former son prochain gouvernement. Le franquisme avait l’intention de conserver « la situation bien en main », permettant ainsi de garantir la survie du régime, mais la mort de Franco et l’évolution de la société espagnole vont