L’un des défauts de cette technique est la complexité que cela implique au niveau du pare-feu. Au moment de dialoguer avec sa couche paire, chaque couche rajoute un entête et l’envoie (virtuellement, grâce à la couche sous-jacente) à sa couche paire. Selon l'importance et le type de réseau, on utilise le plus souvent un des trois concentrateurs les plus généraux : Les Hubs, Switchs et Routeurs. TCP… Lire plus Conclusion. Si vous utilisez PAT, vous pourriez argumenter qu'il fonctionne également à la couche 4 car il PEUT changer le port source du paquet au cas où il ne serait pas unique. Différence entre les protocoles TCP et UDP TCP et UDP se trouvent dans la quatrième couche du modèle OSI qui est la couche de transport juste au-dessus de la couche IP. Le NAT fonctionne à la couche 3 car il modifie l'en-tête IP. ... (ACL) et la translation d’adresse réseau (NAT), comme le montre la Figure H. Figure H – Symptômes et causes de la couche de transport. PAT est une technique qui opère dans les couches 3 et 4 du modèle OSI, alors que NAT s’arrête à la couche 3. Le filtrage applicatif opère donc au niveau 7 (couche application) du modèle OSI, contrairement au filtrage de paquets simple (niveau 4). Si une couche OSI ne fonctionne pas correctement, l’administrateur peut descendre dans le modèle de couche OSI pour trouver la source du problème. Le modèle OSI, créé dans les années 80, se décompose en 7 parties appelées couches et suit les préceptes suivant : • chaque couche est responsable de l'un des aspects de la communication ;